Mairie de Bagassi : Mme Gnoumou Nibatan/Yé  aux commandes   Elu le 29 janvier 2013, le maire de la commune de Bagassi dans la province des Balé, Mme Gnoumou Nibatan/Yé,  a été officiellement installé…

Mairie de Bagassi : Mme Gnoumou Nibatan/Yé  aux commandes

 

Elu le 29 janvier 2013, le maire de la commune de Bagassi dans la province des Balé, Mme Gnoumou Nibatan/Yé,  a été officiellement installé dans ces nouvelles fonctions par le Haut-commissaire de la province Diallo Henriette/Aouoba. Elle succède  ainsi à Yazon Yé qui vient de passer cinq ans à la tête de la commune.

 

Etendue sur une superficie d’environ 800km² avec une population estimée à 33 309 habitants, Gnoumou Nibatan/Yé est le deuxième maire mais la première femme élue à être porté à la tête de la commune. Il  faut rappeler que c’est sous le signe de l’espoir que les électeurs des vingt sept villages qui composent la commune de Bagassi ont placé leur confiance en cette dame âgée de 52 ans issue du parti majoritaire le CDP et à son conseil municipal et attendent avec impatience de voir la nouvelle équipe à l’œuvre.

Consciente de la tâche qui l’attend et pour espérer être à la hauteur des attentes de son électorat, Nibatan Yé compte jouer sur la cohésion sociale, son honneur personnel de fille, d’épouse, de mère et la détermination inébranlable  des filles et fils de la commune à ne menager aucun effort pour semer, faire germer, cultiver et entretenir l’esprit citoyen, facteur sinequanun pour réussir le développement local. Consciente que le second mandat, « ce sont des circonstances atténuantes en moins pour plus d’exigence et de revendications assorties de peu d’indulgence » à leur égard, en clair il s’agit pour cette nouvelle équipe de vaincre ou périr  ensemble.

Les actions prioritaires auxquelles le maire compte s’attaquer bientôt sont la santé, l’éducation les infrastructures routières, la formation professionnelle, la sécurité, l’eau et l’assainissement. Pour ce faire le maire pourra compter sur son frère le ministre d'Etat, ministre Chargé des Relations avec le Parlement et des Réformes Politiques, le Dr Arsène Bognessan Yé : « Nous ferons notre possible pour que le maximum puisse être fait  au niveau de la commune car pendant la campagne électorale, les populations ont évoqué un certain nombre de doléances dont nous avons déjà connaissance » a-t-il indiqué.

Le maire  sortant Yazon  Yé et son équipe pour avoir été les pionniers de la communalisation intégrale, Gnoumou Nibatan/Yé a invité la population à leur  rendre hommage. « Comme tous pionniers, ils apparaissent toujours comme des cobayes confrontés aux dures réalités où les probabilités de réussite et d’échecs se côtoient inexorablement. Dans de telles conditions, ceux qui  réussissent à passer haut les mains leur examen de passage, doivent être salués à la hauteur de l’évènement » a conclu Gnoumou Nibatan/ Yé.

Le haut-commissaire de la province qui a présidé la cérémonie a invité la population à la cohésion, l’entente, l’écoute mutuelle, la tolérance vis-à-vis de l’autre, l’union, l’ardeur au travail gage indispensable pour la réussite du mandat du maire entrant. Le chef de village et la représentante des femmes qui avaient déjà précédé le haut-commissaire ont chacun invité les filles et les fils de la commune à la cohésion et à l’entente pour booster le développement.

En rappel, le conseil municipal de Bagassi est composé de 39 conseillers CDP, 11 conseillers AND/PJS et 4 conseillers UPC.

Sur le plan festif, des artistes comme Dembélé Ouétien, les masques en fibres et les danseuses dafings ont émerveillé le public par la qualité de leur prestation et la maîtrise de leur sujet.

Vues : 248

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation