Abattoir frigorifique de Dédougou La pénurie d’eau persiste La pénurie d’eau persistante à l’abattoir frigorifique de Dédougou a contraint les bouchers faire l’abattage depuis le samedi 28 septembre …

Abattoir frigorifique de Dédougou
La pénurie d’eau persiste
La pénurie d’eau persistante à l’abattoir frigorifique de Dédougou a contraint les bouchers faire l’abattage depuis le samedi 28 septembre 2013 à leur ancien site au secteur 3.

Du boyau en putréfaction, des caniveaux d’évacuations bouchés, des odeurs nauséabondes attirant les mouches, c’est le triste constat fait à l’abattoir frigorifique de la cité de Bankuy, le vendredi 27 septembre 2013. Cette situation désolante est due à une pénurie d’eau qui perdure depuis plus de cinq jours sur l’aire d’abattage des bouchers de Dédougou. En fait, c’est le système de pompage de l’eau servant l’abattoir en eau qui est en faillite depuis 2012. D’ailleurs, le 6 septembre dernier, les services vétérinaires avaient observé un arrêt de travail afin de permettre aux autorités communales d’y remédier. Une nouvelle pompe, selon le maire de la commune de Dédougou, Abel Dabakyo, serait nécessaire pour en finir avec cette situation. Et en attendant l’acquisition de cette pompe, le bourgmestre de la cité de Bankuy, disait donner de fermes instructions pour servir l’abattoir en eau afin que les bouchers puissent travailler dans des conditions minimum d’hygiène. Mais trois semaines après, l’histoire se répète obligeant les professionnels de la viande de la cité de Bankuy à faire recours à l’ancien. Impuissante à la situation, la ménagère, a encore fait le marché la samedi sans la viande dans son panier.
Kamélé FAYAMA
faygracias@yahoo.fr

Vues : 78

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation