Le 25 mai 2016, la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes a débuté le contrôle « Ramadan 2016 », dans les supers marchés, et les boutiques de Ouagadougou. L’objecti…

Le 25 mai 2016, la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes a débuté le contrôle « Ramadan 2016 », dans les supers marchés, et les boutiques de Ouagadougou. L’objectif est de s’assurer du respect de la règlementation en matière de prix, de facturation, de l’information du consommateur et de la qualité. Cette sortie a permis de déceler des pratiques illicites de commerce, notamment le non affichage de prix et la vente de produits périmés.

La direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF) veut s’assurer de la mise en œuvre effective des mesures prises par le Cadre de concertation tripartite sur les produits de grande consommation, le 26 avril dernier. « Ces mesures visaient à la réduction des produits de grande consommation », a déclaré le DGCRF, Abdoulaye Domboué Coulibaly. Pour ce faire, elle a initié une sortie de terrain, le mercredi 25 mai 2016 à Ouagadougou.

Parmi les produits concernés par ce contrôle, on peut citer, entre autres, le riz, l’huile alimentaire, le sucre, le lait, le savon, la farine de froment et le gaz butane.
Les opérateurs économiques qui ne se conformeraient pas aux nouvelles mesures « seront sanctionnés par des peines d’amende pouvant aller jusqu’à 5.000.000 FCFA », a assuré le DG CRF.

Prix et qualité des produits de grande consommation : Des irrégularités sur le terrain

http://ethnie-bf.blog4ever.xyz/prix-et-qualite-des-produits-de-gran...

Vues : 75

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation