<p>Faso academy, l’émission phare de la chaine toujours au cœur des grands évènements (RTB) a entamé son dernier virement. Lancé le 13 juillet au jardin de la RTB par le secrétaire général du ministè…

strong>p>Faso academy, l’émission phare de la chaine toujours au cœur des grands évènements (RTB) a entamé son dernier virement. Lancé le 13 juillet au jardin de la RTB par le secrétaire général du ministère de la communication, Adama BARRO, Faso Academy connaitra son dénouement demain 2 Novembre. Hamed NIKIEMA, Justin SAWADOGO, Seydou Lazare TIEMTORE, Monique Dankan BANAO et Liliane NIGNAN sont les 5 finalistes de cette année. Qui sont-ils ? Qu’est ce qui les a motivé à participer à l’émission ? Comment comptent-ils aborder la finale ? Des éléments de réponse dans les lignes qui suivent.

C’est connu depuis le 20 octobre dernier, Hamed NIKIEMA, Justin SAWADOGO, Seydou Lazare TIEMTORE, Monique Dankan BANAO et Liliane NIGNAN sont les 5 finalistes de Faso Academy version 2012. Hamed NIKIEMA, élève en classe de 1ère D au lycée municipale de Pô, se présente comme le favori à la succession d’Alain GIRESSE. Il a obtenu la plus forte moyenne lors des demi-finales. Choriste et également membre du groupe musicale la JAD, le jeune Hamed a été sacré en 2009 meilleur vocaliste masculin dans un concours dénommé la harpe de l’excellence. Pour la finale, le Petit comme le surnomme affectueusement les finalistes est confiant. « Pas de stresse c’est un jeu, l’essentiel c’est de repartir de la compétition avec quelque chose. Et j’ai beaucoup appris tout au long de la compétition » dit-il. Après la compétition, il envisage réaliser un single pendant les Vacance. Justin SAWADOGO, lui, est en classe de 2nd. Il a décroché son ticket qualificatif pour la finale avec une moyenne de 36,45/50. Contrairement à Hamed, Justin n’a jamais participé à un concours et n’est pas membre d’un groupe musical. Cependant, il dit être un passionné de la musique. « La musique est en moi, même quand j’apprends mes leçons j’écoute toujours de la musique » déclare- t-il. Être musicien c’est son rêve. D’où sa présence à ce concours. De son avis le trophée de Faso academy 2012 ira à Kaya. « Même si mes adversaires sont dans des groupes, je ne crains personne. Le musicien c’est sur la scène qu’on le juge se réjouit l’homme de Kaya. Pour la finale de demain, il promet illuminer le palais par sa voix. » Deuxième ex éco avec Justin SAWADOGO à l’issue de la 2e demi-finale de Faso Academy 2012, Seydou Lazare TIEMTORE est le 3e garçon qualifié pour la finale. Étudiant en 3e année de médecine, il est choriste à l’église du château (église située à Laarlé) et également membre de l’orchestre de l’université de Ouagadougou. Comme Hamed, Seydou a eu a participé à des concours musicaux notamment Castel live opera, RAJS talent de jeune. Cette année, son orchestre s’est hissé sur la 1ère manche de sa catégorie lors de la SNC. Plus expérimenté que les autres, il dit être serein pour la finale. Après la compétition Seydou projette formé son propre groupe musical. Liliane Nignan, candidate de Ouagadougou est en course pour succéder à Alain GIRESSE. Elle s’est qualifiée pour la finale avec une moyenne de 35,25/50. Fille du chanteur Burkinabè Seydou NIGNAN, Liliane, a pris goût à la musique depuis son bas âge. « Depuis toute petite je chantais avec mon papa » confie-t-elle. Son rêve s’est d’emboiter les pas de son père. Elle est élève en classe de 2nd AC et elle participe pour la deuxième fois à Faso Academy. L’année passée, elle n’a pas pu dépasser les manches éliminatoires. Demain Liliane promet « faire plus de malin » sur la scène. Enfin, Dakan Monique BANAO est la 2e femme qualifiée pour la finale. Etudiante en 1ere année de Géographie, elle semble plus timide que Liliane. Comme les autres finalistes elle dit s’être inscrite à Faso academy pour réaliser son rêve, celui d’être une chanteuse. Avant Faso academy, elle chantait avec ses frères et sœurs au Ministère évangélique MCC. Contrairement à Liliane, elle a déjà eu à participer à un concours musical. Elle envisage créer un groupe musical avec ses frères et sœurs. Sereine, elle assure que le trophée de Faso academy 2012 sera pour les dames. P. Florence ZANGO

Vues : 80

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation