Un homme, la trentaine bien sonnée a été blessé par le mari de son amante le week-end dernier au secteur 8 de Banfora. Selon nos sources, la liaison amoureuse et frauduleuse qu’il entretient avec la bonne dame dure depuis quelques années. Ce jour, le mari se rend au boulot à la SN SOSUCO où il devait faire le quart de 22 h à 6 heures couramment appelé à Banfora 22-6. C’est, comme d’accoutumé, le moment idéal pour les deux amants de se retrouver pour des ébats, il faut le dire, sexuels. C’est ce jour également que l’homme, se sachant cocufier depuis des années, décide de mettre un terme à ces foutaises. Ainsi, vers minuit il demande et obtient la permission auprès de son chef de service pour regagner Banfora. Une fois arrivée, il prend la direction de l’une des chambres de passe de la place où il était convaincu de voir le couple fraudeur en sortir. Comme s’il avait été bien inspiré, il les croise juste au niveau du passage à niveau qui sert de frontière entre les secteurs 7 et 8. D’un geste de la main, relate notre interlocuteur,  le mari parvint à arrêter « les amoureux ». Sans mot dire, il sort un couteau et s’en prend à son rival qu’il blesse depuis le sommet du crâne jusqu’au front. Celui saisi l’arme ; mais comme c’était du côté de la lame et le mari la retira de force, il sera également gravement blessé à la main. Selon les indiscrétions, « le cocufieur » l’a échappé bel puisque les intentions du mari cocu n’étaient pas bonnes. Au cours de l’accrochage qui s’en est suivi, l’amant réussi à projeter le canif loin d’eux. C’est alors que la femme qui jusque-là n’était qu’une simple spectatrice entre en jeu. Elle se saisi du couteau et prend ses jambes au cou. Au même moment, des passants ayant vu la lutte s’arrêtent et y mettent fin.

Mamoudou Traoré

Vues : 195

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2020   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation