Campagne agricole dans la Boucle du Mouhoun : Plus de 1000 ha de superficies englouties par les eaux de pluies

Campagne agricole dans la Boucle du Mouhoun :

 Plus de 1000 ha de superficies englouties par les eaux de pluies

 

Constater de visu l’état d’avancement de la campagne agricole, échanger avec le personnel déconcentré du ministère, encourager les différents acteurs, tels ont été les objectifs de la visite effectué le vendredi 26 août 2011 par le ministre délégué chargé de l’agriculture dans la boucle du Mouhoun, une campagne marquée par l’inondation de plus de 1 000 hectares de superficies dans (04) quatre provinces de la région.

 

La campagne agricole 2012-2013 contrairement à la précédente se déroule dans un contexte climatique normal. Cette campagne a été marquée par trois faits majeurs ; une installation normale des pluies ayant permis la mise en place des semis (fin mai), des poches de sécheresse courant juin occasionnant des ressemis, et des activités de mousson régulières au cours du mois de juillet et août, favorisant la poursuite de la mise en place des cultures . Cependant la dernière décade du mois d’août a été marquée par des pluies diluviennes ayant entrainé des inondations de champs dans certains départements de la région.

Au regard des données pluviométriques, cette campagne sera exceptionnelle si la pluie poursuit son rythme actuel. Pour les mois d’avril, mai et juin, la répartition sur les principaux postes d’observations s’est nettement améliorée contrairement à la campagne écoulée. Pour le mois de juillet, la répartition spatio-temporelle de la pluviométrie a été assez bonne sur toute l’étendue de la région avec quatre (04)  des six (6)  postes excédentaires dont (Boromo, 137 mm, Solenzo, 129 mm, Toma, 64 mm, et Tougan, 114 mm).

S’agissant du cumul saisonnier au 31 août 2012, «tous les postes pluviométriques sont excédentaires par rapport à la campagne écoulée. Les deux postes ayant enregistré les écarts les plus considérables sont celui de Dédougou avec 328 mm, et Tougan avec 427mmJe ne peux passer sous silence les difficultés que la région a connu ; Il s’agit des inondations qui ont touché 45 villages dont 4 provinces soit 1000 ha de superficies englouties par les eaux de pluies. Mais néanmoins, nous vous rassurons que si la pluviométrie se poursuit jusqu’en fin septembre, nos objectifs seront atteints avec environs 117% pour ce qui concerne les céréales, soit 1 100 millions tonnes contre 930 tonnes prévues. Au niveau des cultures de rentes, on pourra aller jusqu'à 120%, soit environ 400 000 tonnes pour 330 000 tonnes prévues », a souligné le Directeur régional de l’Agriculture et de l’Hydraulique de la Boucle du Mouhoun, Yé Dofihouyan.

Le stade phrénologique des différentes spéculations visitées par le ministre délégué chargé de l’agriculture, Abdoulaye Combary, présentent une campagne satisfaisante. Le maïs est au stade de l’épiaison avec un début de maturité pour les semis précoces,  le mil et le sorgho sont au stade de montaison en témoigne le champ de Guiguemdé Kassoum visité par le ministre délégué chargé de l’agriculture, Abdoulaye Combary à Bondokuy dans le Mouhoun.

A Fouankuy, village situé à une soixantaine de kilomètre de Dédougou dans le département de Ouarkoye, le ministre délégué chargé de l’agriculture, Abdoulaye Combary a rendu visite au Groupement féminin Gnitamoussi qui a emblavé une superficie de quatre vingt (80) hectares de niébé.

A Kodougou dans la Kossi, Abdoulaye Combary et sa délégation ont été émerveillés par l’exploitation de Faho Barthélémy. « Producteur modèle, exemplaire et respectueux des paquets technologiques » dira Abdoulaye Combary, l’exploitation de Faho Barthélémy étendue sur  une superficie de quarante (40) ha, présente une diversité culturales avec une forte production et utilisation de la fumure organique (90 tonnes), une promotion et une utilisation des semences améliorées.  Ce producteur modèle a pu mettre en œuvre un bassin de captage d’eau de 70 m3, une des techniques chères recommandées par les techniciens de l’agriculture. En guise d’encouragement, le Ministre délégué chargé de  l’agriculture, Abdoulaye Combary a promis de proposer Faho Barthélémy à la décoration de 2013.

Dans l’ensemble, la campagne agricole dans la région de la Boucle du Mouhoun selon Abdoulaye Combary présente une croissance homogène des cultures, ce qui traduit parfaitement la bonne pluviométrie enregistrée au 31 août 2012.

Les principales opérations culturelles sont le binage, l’épandage d’urée et l’entretien des cultures de rentes. La situation phytosanitaire reste calme pour le moment. A cette période et ce depuis le débit de la campagne aucune attaque notable n’a été signalée dans la région.

Une rencontre avec le personnel du ministère a mis fin à la tournée du ministre délégué à l’agriculture, dans la région qui est sur une note de satisfaction.

Vues : 179

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation