Campagne de sensibilisation des élèves et étudiants aux dangers de la route

Du 7 avril au 30 juin 2016, le magazine « Jeunesse academy Afrique » organise une campagne de sensibilisation « Une seule vie de perdue sur la route est de trop », au profit des élèves et étudiants des villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Le thème de cette seconde édition est « J’aime bien ma vie, je circule assurément bien ».

La route endeuille chaque année des familles au « pays des hommes intègres » et cela, le magazine « Jeunesse academy Afrique » l’a bien compris en organisant du 7 avril au 30 juin, une campagne de sensibilisation au profit des élèves et étudiant des villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

L’objectif selon le coordonnateur de campagne Abraham Mano, est d’amener le public cible à prendre conscience des conséquences des accidents de la circulation routière et adopter des comportements adéquats. « La voie fait des handicapés, diminue les ressources humaines de la nation » a-t-il relevé. Ainsi dira-t-il, 20 établissements d’enseignement secondaire et supérieur à Bobo-Dioulasso et 40 à Ouagadougou sont concernés par cette campagne « J’aime bien ma vie, je circule assurément bien ». Durant plus de deux mois, une diversité d’activités sera servie aux élèves, au nombre desquelles des séances de sensibilisation itinérante, des jeux sur la sécurité routière. Sont également prévues, une conférence sur l’état des lieux de la sécurité routière au Burkina Faso, et des séances de formation et de sensibilisation à l’endroit des entreprises possédant un important parc automobile.

Il est ressorti du bilan de la première édition que des sorties de sensibilisation ont été organisées dans plus de 22 écoles secondaires et supérieures de la ville de Ouagadougou. Par ailleurs, le lancement médiatisé et tout au long de la campagne une communication média, multimédia et hors média a permis de sensibiliser des centaines de milliers de jeunes gens. « Dans les 22 établissements visités, les élèves ont maintenant adopté le port des casques. En plus, ils ont fait la promesse d’adopter des comportements responsables dans la circulation routière » a indiqué le directeur de rédaction de « Jeunesse academy Afrique ».

Le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MERSI), Wendé Issa Gandema a salué l’initiative de Jeunesse Academy Afrique, avant d’inviter le public cible à avoir une bonne conduite en matière de circulation routière. A l’entendre, cette sensibilisation est profitable au MERSI. Raison pour laquelle, il l’accompagne financièrement dans le domaine de l’assurance moto. Aussi, le Chargé de mission du MERSI entend ouvrir cette association à tous les établissements. « Je pense que l’administration scolaire et universitaire ne peut qu’accompagner une telle initiative » soutient M. Gandema. Avant de conclure : « C’est dans notre intérêt à tous et je pense que c’est le civisme qui y gagne et c’est la responsabilité citoyenne en matière de circulation également qui y gagne ».

Une action à louer

http://lefaso.net/spip.php?article70515

Vues : 59

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation