L'étau se ressert sur la Commission  Électorale Nationale Indépendante (CENI ) qui devait démarrer l'enrôlement biométrique des électeurs pour les élections couplées du 02 Décembre prochain le 21 Mai dernier. L'inquiétude se situe à (02) deux niveau: la saison d'hivernage et le mobilisation des électeurs.

En effet le problème de l'hivernage se pose du fait que bon nombre des localités du Burkina est enclavé donc inaccessible pratiquement pendant la saison des pluies.Mais également la mobilisation du monde rural qui est  actuellement occupé dans les travaux champêtres,mias aussi celui de la population urbaine qui n'a plus confiance aux politiques(surtout avec la vie chère que le peuple dénonce); et le matériel (kits biométriques) de la CENI est très sensible à l'eau alors que les averses ne préviennent pas. Le spectre du report des élections est plus que probable avec la prorogation du mandat des députés.

Vues : 54

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation