Diplomatie : La Transition débarque dix ambassadeurs

Par décret présidentiel en date du 20 mars 2015, dix ambassadeurs ont été rappelés au Faso. Il s’agit de Justin Koutaba (Côte d’Ivoire), Daniel Ouédraogo (Cuba), Der Kogda (Nations-Unies), Yéro Boly (Maroc), Pauline Winkoun Hien (Tunisie), Odile Bonkoungou (Allemagne), Idriss Raoua Ouédraogo (Inde), Frédéric Korsaga (Belgique), Prosper Vokouma (Suisse), Monique Ilboudo (Danemark).
Quels sont les critères ou les raisons qui ont prévalu à ces limogeages ? S’il est des départs qui étaient attendus, d’autres n’ont pas d’explications évidentes. Tentative de décryptage.

Diplomatie : La Transition débarque dix ambassadeursConnu pour sa très grande proximité avec Blaise Compaoré, le retour de Justin Koutaba, annoncé depuis quelques semaines, n’est pas une surprise. Idem pour Yéro Boly, qui, en plus d’être proche de Blaise Compaoré est officiellement admis à la retraite. Dans le même « sac », on peut mettre Prosper Vokouma, ou encore Frédéric Korsaga, qui était déjà dans une « phase » de retraité lors de sa nomination en 2012.
L’on note ainsi que ceux qui ont été rappelés sont presque tous des politiques. Les seuls diplomates de carrière rappelés sont Der Kogda et Prosper Vokouma. On sait que le premier, nommé en 2011 représentant du Burkina à l’ONU avait eu, il y a quelques mois, un « accrochage » dans les médias avec son prédécesseur (aujourd’hui président de la Transition) à propos de la vente de la résidence de l’ambassadeur du Burkina à l’ONU. Ceci pourrait expliquer cela.

Vues : 30

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation