Droit des enfants :

 

Le web pour un mieux être des enfants

 

Les Organisation de la Société Civile de la Boucle du Mouhoun, du Centre Ouest et du Nord intervenant dans le domaine de la survie et du droit de l’enfant ont bénéficié d’une session de formation sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Objectif : renforcer les capacités de ces OSC afin qu’elles jouent efficacement leur rôle de modérateurs par l’animation des sites web qui seront créés à cet effet.

 

Le monde est devenu un village planétaire et cela s’illustre aisément par le phénomène de la globalisation qui induit l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans tous les domaines de la vie courante.

C’est pourquoi Ramdé P. Emmanuel, représentant du Président  de l’Association Burkina pour la Survie de l’Enfance  « ABSE» reconnait qu’en effet « l’internet est venu briser toutes les frontières et toutes les barrières pouvant constituer un facteur entravant la circulation de l’information ». Alors cette nouvelle réalité commande donc tout le monde, ferme, homme, jeune et vieux, se familiarise avec ces nouveaux outils pour pouvoir être au même niveau d’information. Cela ne saurait être possible qu’à travers la création d’un site web pouvant assurer une  bonne visibilité de tous les actes posés aussi bien par l’administration publique, les collectivités territoriales, le secteur privé les partis politiques et ainsi que les Organisation de la Société Civile.

C’est donc fort de ce constat, que l’ABSE, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile entrant dans le volet pro. Actif du programme de renforcement des capacités des Organisations de la Sociétés Civile, a prévu la création de trois sites web et cette session de formation au profit des trois coordinations régionales.

A l’issue de cette session de formation, les participants venus des coordinations régionales du Nord, de la Boucle du Mouhoun et du Centre Ouest  devront mieux outillés en Technologies de l’Information et de la Communication afin qu’elles puissent jouer efficacement leur rôle de modérateurs par l’animation des sites web. En outre, il est à noter qu’à l’issue de la formation, les trois coordinations régionales seront dotées de matériels informatiques et cet atelier  vise spécifiquement à permettre une meilleure utilisation de ce matériel par les bénéficiaires et la gestion efficace et efficiente des sites web.

La mise à jour de ces sites web incombera aux responsables des coordinations régionales  à qui il sera donné des droits accès en tant que modérateurs.

Toutes fois, les organisations de la société civile des trois (03) régions auront la possibilité de poster les informations qu’elles jugent utiles à la visibilité de leurs actions par l’intermédiaire des administrateurs des portails web.

Vues : 20

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation