Election du Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun : le consensus n’a pas eu lieu.

Election du Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun : le consensus n’a pas eu lieu.

Les conseillers régionaux de la Boucle du Mouhoun ont procédé ce samedi 16 juillet au remplacement  du Président du Conseil Régional, Tibiri Ouéttien, décédé le 17 juin dernier. Sur 67 votants Maxime Koné  est arrivé en tête avec 44 voix, suivi de Diéni Lamboué Michel avec 14 voix et de Goro  Zassi avec 8 voix. Maxime Koné devient ainsi le nouveau Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun, violant ainsi le consensus qui a prévalu à la mise en place du premier bureau.

Le bureau que dirigeait le défunt Tibiri Outtien a été mise en place sur la base d’un consensus imposé par le parti qui avait le plus grand nombre de conseillers dont le CDP. Sur la base de ce consensus, il était convenu que chaque province avait droit à un poste au sein du dit bureau. Selon toujours les clauses  de cet accord, le poste  de Président revenait au Mouhoun, chef lieu de la Région, le poste de vice Président  au  Sourou, le poste du 2ème Vice Président aux Balé ; les Banwa, la Kossi et le Nayala se partageaient les postes des commissions.

Alors la logique aurait voulu qu’après le décès du Président, que les conseillers régionaux du Mouhoun se réunissent pour désigner le remplaçant au sein du bureau comme ce fut le cas lors du décès du représentant des Banwa. Autre fait qui n’a pas rencontré également l’assentiment des conseillers, est la proposition des membres  du Bureau de laisser Diéni Lamboué Michel qui assurait l’intérim de terminer le reste mandat du défunt Président. Une proposition sur laquelle les cinq (05) membres du bureau ne parviendront pas à dégager un consensus, car le représentant de la Kossi, Maxime Koné s’en est opposé et aurait  décidé d’aller campagne pour briguer le poste de Président.

Les conseillers du Mouhoun pris au dépourvu car se tablant sur le supposé consensus devant laisser  l’intérimaire poursuivre l’œuvre entamé par son prédécesseur,  le Président par intérim seront battus  par  Maxime Koné.

Juriste de formation et actuellement t Administrateur chargé de la Bonne Gouvernance locale au Secrétariat Permanent de la Bonne Gouvernance, Maxime Koné  puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été élu Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun avec 44 voix. Agé de 37 ans, il dit placer son mandat sous le signe de la continuité du défunt Président qu’il considère d’ailleurs  comme son père.

Pour le reste du temps qu’il passera comme Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun, Maxime Koné a invité l’ensemble  des conseillers à l’unisson afin  d’insuffler un nouvel dynamisme au mandat restant. En entendant que ce choix soit validé par les plus hautes autorités, le Mouhoun perd ainsi le poste qui lui revenait au sein du Bureau du Conseil Régional à moins d’une recomposition du bureau puisque Maxime Koné est le représentant de la Kossi au sein du dit bureau.

Dramane Sougué

Vues : 124

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation