Forces Armées nationales : L’augmentation de la limite d’âge pour la retraite, une des doléances adressées au Président du Faso

 Le Président du Faso, Michel Kafando a rencontré, dans la matinée de ce jeudi, 5 mars à Kosyam, des délégations de l’ensemble des Forces Armées nationales. Cette rencontre annuelle statutaire a permis à la « grande muette » de porter à la connaissance de l’autorité, l’ensemble de ses doléances, parmi lesquelles, l’augmentation de la limite d’âge pour les départs à la retraite.

Forces Armées nationales : L’augmentation de la limite d’âge pour la retraite, une des doléances adressées au Président du FasoCette rencontre vise à relancer, dynamiser et renforcer le dialogue et la communication entre le commandement et le personnel militaire, toutes catégories confondues. Participent à ce cadre d’échanges annuel, les représentants de toutes les entités des Forces Armées nationales parmi lesquelles on peut retenir, en plus du ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le chef d’Etat-major général des Armées, l’inspecteur général des Forces Armées nationales, les chefs d’Etat-major d’Armée de terre, de l’air, de la gendarmerie nationale, du groupement central des Armées, de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, les délégués des anciens combattants, la conseillère du personnel militaire féminin.

Le Secrétaire permanent du suivi des résolutions, recommandations et décisions des cadres de concertation, le colonel Idriss Diasso, a salué la tenue de ce cadre qui devrait avoir lieu en fin 2014 mais annulé pour cause des évènements de fin octobre. A l’en croire, ce cadre, « trait d’union entre le commandement et le personnel militaire », a pour but de renforcer la communication et le dialogue.

Une Armée au service du peuple

La présente rencontre Président du Faso-personnel des Forces Armées nationales, se tient après des rencontres au niveau des régions, des directions centrales, etc. Différentes préoccupations exprimées au cours de ces rencontres ont fait l’objet d’examen. Elles ont, selon le colonel Diasso, reçu des réponses appropriées ou sont en cours de traitement.

Vues : 50

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation