« La courbe de l’insécurité a beaucoup baissé après les évènements des 30 et 31 octobre », dixit le commissaire central de la ville de Ouagadougou

Une hausse de 20,4% des cas d’accidents pour les périodes des 24 et 25 décembre, comparé à la même période l’année dernière, ce malgré les 3540 policiers mobilisés. La police en appelle à la prudence et au respect du code de la route en cette période de fêtes de fin d’année. Le commissaire central de police de Ouagadougou a invité la presse dans la soirée du 27 décembre pour faire le point des mesures sécuritaires prises par ses services pour les fêtes de fin d’année.

http://ethnie-bf.blog4ever.com/la-courbe-de-linsecurite-a-beaucoup-...

111 cas d’accident constatés par les services de la police pour les périodes des 24 et 25 décembre dont un décès. C’est une hausse par rapport à l’année dernière à la même période avec ses 88 cas d’accident, mais qui fut plus meurtrière (2 décès).
C’est le constat fait par le commissaire central de police de la ville de Ouagadougou, Wennélebsida Alexandre Darga. Pourtant ce sont 1540 policiers qui ont été mobilisés. Toute la promotion de 2000 élèves policiers de 2e année à l’école nationale de la police a été aussi « réquisitionnée » pour la circonstance. Au total 3540 policiers sont appelés à veiller sur les citoyens Ouagalais pour les fêtes de fin d’année. Ils seront sur le terrain jusqu’au 1er janvier 2015. Missions : prévention de l’insécurité routière (des policier sur les différents axes afin de limiter les accidents), sensibilisation des lieux de culte (veiller à la sécurité des fidèle pendant les célébrations et bien après) et patrouille de sécurisation menée à but dissuasif (éviter que des délinquants ne s’en prennent aux biens des citoyens).

Vues : 20

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation