SALIF DIALLO CHEZ ADO : Entre humiliation et realpolitik

Les relations  ivoiro-burkinabè sont en voie de normalisation. La présence en terre d’Eburnie de la délégation de haut niveau conduite par le président de l’Assemblée nationale Salif Diallo et composée des ministres Simon Compaoré (Sécurité) et Alpha Barry (Affaires étrangères) marque une évolution  majeure dans la coopération entre Ouagadougou et Yamoussoukro. Depuis son arrivée au pouvoir, c’est la première fois que le président Roch Kaboré envoie son numéro deux à Abidjan. C’est un message fort transmis aux autorités ivoiriennes, quant à la volonté de la partie burkinabè de tourner la page de plusieurs mois de crise. Cette paix des braves en cours semble cependant se faire sans le principal acteur de la crispation entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, à savoir Guillaume Soro. Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne était aux abonnés absents.   

Lire la suite en cliquant ici--- http://bit.ly/1XRRuRK

Vues : 75

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2019   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation