Anti-référendum : la riposte ne tarde pas après l’annonce

Plus d’une centaine de personnes ont manifesté à Ouagadougou, dans la nuit de mardi 21 octobre à mercredi 22 octobre 2014, après l’annonce par le gouvernement du référendum, devant permettre à Blaise Compaoré de se présenter à la présidentielle de 2015.

L’Opposition tient une conférence de presse ce mercredi 22 octobre 2014. Elle va sans doute dévoiler sa stratégie contre le référendum de Blaise Compaoré annoncé officiellement mardi 21 octobre 2014 à Kosyam.

Un avant-gout de ce qui nous attend a été vécu dans la nuit dernière. En effet, une centaine de personnes ont bloqué le trafic de 21h mardi à 3h mercredi sur la route nationale 1 (axe Ouagadougou-Bobo), occasionnant un bouchon de plusieurs km dans la capitale.

"Nous sommes sortis pour manifester, barricader les rues. Nous voulons tout paralyser pour que le président Blaise Compaoré comprenne que le pouvoir à vie, nous ne sommes pas d’accord", a lancé Pascal Ilboudo, un membre du bureau politique du MPP.

D’autres manifestations se sont également déroulées sur d’autres artères de la capitale. Sur le Boulevard France-Afrique, des jeunes sont sortis de 21H à 1H du matin pour crier « non au référendum » et demander à Blaise Compaoré de « libérer Kosyam ».

Vues : 33

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2021   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation