Crise malienne: « La crise finira si les parties impliquées ont leur part du gâteau »

Crise malienne: « La crise finira si les parties impliquées ont leur part du gâteau »

En 2012, au moment où Amadou Toumani Touré, le président malien à l’époque, préparait la fin de son mandat, un coup d’Etat surgissait au palais de Koulouba. A la même période, des salafistes et indépendantistes armés dans le Nord du pays réclamaient la cession entre la partie septentrionale et occidentale du Mali. Cette crise a fait de nombreuses victimes tant sur le plan militaire que civil, occasionnant du coup un afflux considérable de familles dans les pays frontaliers du Mali dont le Burkina Faso. A Sag-Nioniogo, localité  située dans la commune rurale de Pabré, au nord de Ouagadougou, nous avons pu rencontrer Ali Ag El Hadi, un refugié malien, qui témoigne sur sa situation et sur bien d’autres sujets.images (1).jpg

lire la suite sur http://edu-actu.blog4ever.com/crise-malienne-la-c...

Vues : 50

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2021   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation