JOURNALISME: UN METIER A RISQUE, MAIS PASSIONNANT

journaliste 

La dangerosité concerne autant les reporters et autres envoyés spéciaux en terrains de guerre, dans les conflits et autres manifestations à risques, que sur des lieux géographiques sinistrés suite à des catastrophes naturelles.

Elle est aussi politique et fait l'objet de pressions, quand il ne s'agit pas d'atteintes à la liberté d'expression sur des sujets compromettants pour les gouvernements en place.

A noter cependant que cette montée d'adrénaline et pourfendeurs des injustices et autres scandales n'est pas non plus pour leur déplaire. Cela fait partie de la vocation. On est là dans un métier passion, ou sinon on tombe dans la mièvrerie et le people croustignolant qui débecte plutôt qu'autre chose.

Il y a dans l'âme du Journaliste avec un grand "J" un côté "résistant" qui lui donne ses lettres de noblesse. Continuez Messieurs et Mesdames à nous informer en restant fidèle à votre devise : "Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres".

 

Par Moussa SANON

Vues : 112

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2021   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation