Les groupes parlementaires Alliance pour la démocratie et la justice (ADJ) et de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont animé une conférence de presse, le 24 octobre 2014. Il s’est agi pour eux de tirer la sonnette d’alarme par rapport à la responsabilité du président du Faso et de l’Assemblée nationale et d’informer qu’à l’issue d’un vote « historique », le projet de loi a été inscrit pour le 30 octobre 2014, à l’Assemblée nationale. Le président de l’UNIR/PS Me Bénéwendé Sankara, qui a présidé la conférence de presse, a indiqué que les députés seront fermes pour contrecarrer la modification de l’article 37 de la Constitution.

LIRE LA SUITE SUR: http://www.lequotidienbf.com/index.php/actualite/610-projet-de-loi-pour-la...

Vues : 85

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2021   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation