Tougan : La foire du poisson se nationalise

Tougan :

La foire du poisson  se nationalise

 

Chaque année, la population du Sourou attend avec impatience la foire du poisson qui offre l’opportunité aux pêcheurs et aux agriculteurs de se rencontrer et de faire fructifier les produits de leurs activités. La tradition a été une fois de plus respectée par l’Association Sourou Nafa, qui a tenu le 18 mai la 3ème édition de la foire du poisson qui a réuni un parterre d’invités.

 

Placé sous le thème « amélioration des revenus et de la sécurité alimentaire des populations par la promotion des activités de pêche et d’aquaculture dans un contexte transnationale et d’intégration des peuples », la 3ème édition de la foire du poisson se veut comme une vitrine pour l’exposition des produits de la pêche et du développement de l’économie locale et nationale. Cette foire permettra à n’en point douter d’imaginer les voies et moyens pour que les populations s’émancipent économiquement

Thème riche et porteur d’espoir quant à l’avenir de la pêche au Sourou, car il interpelle les acteurs et les autorités à redoubler d’effort pour promouvoir les activités agro-pastorales, halieutiques et environnementales dans les communes de la province à travers cette foire du poisson.  

Le fleuve Sourou  incarne bien un potentiel halieutique depuis des siècles, fortement valorisé aujourd’hui, mais traduit aussi un potentiel d’intégration régionale à travers l’exemple de solidarité active entre pêcheur des deux rives du Sourou, situées au Mali et Burkina.En effet à cette foire du donné et du recevoir, y présents des maliens venus exposer des produits de pêche de l’autre rive du fleuve Sourou

Dans un contexte  d’intégration des économies et des peuples,  « il est plus que jamais impérieux de renforcer les capacités des productrices et producteurs afin qu’ils soient mieux armés pour affronter la concurrence au niveau régional voire sous régional »   a déclaré Souleymane Zerbo, Président de l’Association Sourou Nafa.

Les filières qui participent à l’amélioration de l’autosuffisance alimentaire sont soutenues par le gouvernement, c’est pourquoi sur instruction du Premier Ministre, Luc Adolphe Tiao, a décidé d’institutionnaliser la foire de poisson du Sourou à partir de cette édition en vue de lui donner un caractère national a fait observer le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Patiendé Arthur Kafando.

« Ma présence à Tougan, c’est d’abord encourager les acteurs de la filière, c’est aussi et surtout sur instruction du Premier Ministre qui était présent la dernière édition, qui a souhaité voir cette foire de poisson devenir un évènement national parce que cette foire monte en puissance. Les femmes sont les plus impliquées ; Je pense qu’il nous faut faire un autre programme pour soutenir et encourager ces femmes qui exercent dans cette filière » a ajouté Patiendé Arthur Kafando.

Par ce geste il s’agit pour le gouvernement de démontrer aux différents acteurs et à la population du Sourou, l’importance que le gouvernement accorde à cette foire qui participe à n’en point douter à l’amélioration des revenus de la population.

Vues : 330

Commenter

Vous devez être membre de Médias Burkina Faso pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Médias Burkina Faso

© 2021   Créé par CNP-NZ.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation